Refroidissement de saut et épuisement de saut

Updated

Lorsque vous vous déplacez d'un système à un autre à l'aide d'un propulseur hyperspatial, d'un pont hyperspatial, ou d'un portail de saut, le mécanisme de refroidissement de saut se met en œuvre, vous empêchant d'effectuer un autre saut via les moyens précédemment cités tant que le refroidissement est actif. Cela fait également augmenter l'« épuisement de saut ».

La durée du refroidissement de saut dépend de la distance couverte par le saut et de l'épuisement de saut au moment du saut. Cette durée de refroidissement est d'au moins 1 minute + la distance parcourue, mais s'allonge au fur et à mesure que l'épuisement de saut s'accumule. Un décompte affiché en rouge indique que le refroidissement de saut est actif :

L'épuisement de saut s'accumule avec chaque saut et est calculé après l'activation du refroidissement de saut. Ce mécanisme d'épuisement de saut n'empêche pas d'effectuer un saut, mais il reste actif bien plus longtemps que le refroidissement de saut et grandit de façon exponentielle à chaque saut, ce qui allonge le temps de refroidissement de saut au fur et à mesure. Ainsi, plus vous effectuez de sauts à la suite, plus le refroidissement de saut prendra du temps. Un décompte affiché en bleu indique l'épuisement de saut accumulé :

L'épuisement de saut peut aller jusqu'à 5 jours, mais le refroidissement de saut ne dépassera jamais 12 heures.

Attachments

No Attachments with this Article
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 8 sur 12
Réalisé par Zendesk